Célébration de la Saint Louis : comprendre les origines des joutes de Sète

Lorsque la ville de Sète est évoquée, la première chose qui vient à l’esprit est bien évidemment les célèbres joutes qui se déroulent habituellement chaque année. Ce rendez-vous incontournable de l’agenda culturel de la région de l’Occitanie offre une belle vitrine pour le département du Hérault. Voici présentées ci-dessous les joutes de Sète qui sont une véritable institution culturelle.

Description des joutes de Sète

Le 25 août est célébrée la Saint Louis, la fête patronale de la ville de Sète. Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de personnes se rendent dans cette ville afin de célébrer le fondateur de la cité pendant 6 jours. Il s’agit d’une célébration en l’honneur du roi Louis XIV qui a également créé les joutes nautiques languedociennes. Ces joutes constituent donc une fête traditionnelle identitaire de la ville de Sète.

Les célébrations allant dans ce cadre sont marquées par les tournois de joutes au Canal Royal, les défilés, les expositions, les divers spectacles, les concerts, la traversée de Sète à la nage et beaucoup d’autres activités. À la fin des festivités, un grand feu d’artifice est tiré depuis le brise-lames. En rendant hommage au Saint patron de la ville, ses habitants profitent pour exposer leur culture et leurs traditions aux visiteurs qui ne s’ennuient pas le moins du monde.

Pendant cette période règne une ambiance festive, chaleureuse et conviviale qui laisse également découvrir la gastronomie de la région. Ainsi, les dégustations des spécialités locales en matière de mets, comme la célèbre tourte garnie de poulpe appelée tielle, sont proposées. Il en est de même des vins du Pays d’oc qui sont très prisés.

Le déroulement du tournoi de joute

La fête de Saint Louis est un évènement pendant lequel se déroule une multitude d’activités, dont les fameuses joutes nautiques. Le tournoi de joutes de Sète consiste en un affrontement tour à tour entre deux embarcations ou équipages sur une barque en bois. Chacune des embarcations est constituée par des rameurs. À l’extrémité de chaque barque se trouve un jouteur qui se tient debout sur la tintaine, une plateforme surplombant la bigue des barques à un peu plus de 2 mètres au-dessus de l’eau. Chaque jouteur tient un pavois de cinq kilogrammes dans une main et dans l’autre, une lance de trois kilogrammes.

L’objectif est de rester en équilibre et de faire tomber son adversaire dans le canal. Les jouteurs sont vêtus de pantalons traditionnels ainsi que de chemises blanches qui constituent l’accoutrement de rigueur. Plusieurs dizaines de candidats s’affrontent pour désigner un vainqueur final à l’issue de challenges palpitants, à la fois très physiques et très techniques. Le vainqueur remporte le Grand Prix de Saint-Louis qui est un pavois d’artiste et son nom est inscrit dans une salle du Musée Valléry de Sète pour ainsi jouir d’un prestige immense pour la postérité.

Les joutes de Sète, une tradition qui se perpétue dans le temps

Les joutes de Sète constituent une compétition qui se déroule tous les ans depuis 1743, mais remontant au 26 juillet 1666 qui est la date de l’inauguration du port de la ville. Véritables institutions culturelles, ces joutes rassemblent un monde fou entre petits et grands. Près de 20 000 spectateurs se ruent tout autour du canal pour assister à ces joutes riches en émotions au rythme des chants et danses.

Traversant les années, l’évènement se perpétue dans le temps et rythme périodiquement la vie des Sétois. Pour avoir encore plus d’encrage dans cette tradition, plusieurs sociétés ainsi qu’une école de joutes contribuent fortement à pérenniser cette pratique. Les enfants s’y mettent depuis leurs bas âges et caressent le rêve de se voir immortalisés en remportant les joutes de Sète, le grand tournoi de la Saint Louis.