Les pratiques sportives se comptent par centaines et sont appréciées par des millions de Français. Si le football, la pétanque, l’équitation, le tennis, etc., sont très connus, il existe des disciplines qui le sont beaucoup moins. Dans cette catégorie, on peut citer la joute languedocienne, un sport qui témoigne de la grande richesse culturelle de la France en général et du Languedoc en particulier. Cet article vous propose de découvrir en détail la joute nautique languedocienne.

Qu’est-ce que la joute languedocienne ?

La joute nautique languedocienne encore appelée joute sétoise ou joute languedocienne est un sport nautique. Elle est dite languedocienne, car elle se pratique dans la région du Languedoc. Elle se déroule sur les canaux de la région et oppose deux équipes embarquées chacune sur une barque lourde. Élevé aujourd’hui au statut de patrimoine immatériel de France, la joute languedocienne peut être admirée dans la partie australe occitane du pays. Béziers, Agde, Marseillan, Mèze, Balaruc, Frontignan, Sète, Palavas, Le Grau-du-Roi sont les villes qui abritent chaque année les compétitions de joute sétoise.

Principes de la joute languedocienne

Équipements

La joute languedocienne étant d’inspiration médiévale, elle met en exergue l’harmonie entre le mouvement humain et les courants d’eau. Ce sport oppose systématiquement deux équipes, l’une dite rouge et l’autre bleu. Ces couleurs sont peintes sur les barques blanches afin de les identifier clairement. Les barques sont elles-mêmes équipées de nacelles, tintaines, bigues, lances, hautbois et de pavois boucliers.

Acteurs et déroulement

Chaque équipe comprend environ huit à dix rameurs et de deux timoniers patrons encore appelés barreurs. Les jouteurs, tous habillés en blancs, sont portés sur la barre haute, 3 mètres en dessus de l’eau. Les musiciens, assis sur la proue, accompagnent les rameurs sous les airs des musiques traditionnelles rythmées au hautbois et au tambornet.

Les deux barques se tiennent face à face au début du tournoi. Propulsées par les rameurs, elles annoncent l’assaut quand elles se frôlent par la droite. Les jouteurs de chaque équipe, armés de leurs lances et boucliers, vont alors tenter de bouter l’adversaire en réalisant une passe ou en portant un coup critique. Les prouesses des jouteurs sont systématiquement accompagnées d’une pena. Enfin, le vainqueur de l’assaut est l’équipe dont le jouteur se tient sur la tintaine.

Quelques règles

À l’instar de tout tournoi, la joute languedocienne est régulée par des règles strictes.

  • Les jouteurs ne s’affrontent que dans leurs catégories respectives : juniors, seniors, poids moyens, et poids lourds.
  • Les jouteurs de chaque équipe doivent obligatoirement porter une chemise, un pantalon et des chaussettes de couleur blanche démunis de tout signe distinctif.
  • L’affrontement des jouteurs se fait uniquement par des coups de lance portés sur la demi-surface centrale des boucliers.
  • Les barreurs doivent accoster uniquement à l’estrade officielle et ne peuvent embarquer que les membres officiels de la compétition, sauf aval préalable du jury.
  • Les rameurs ne participent pas aux conversations durant le tournoi.
  • Il revient au barreur de garantir le respect de ces règles durant la compétition.

Le jouteur est disqualifié s’il tombe dans l’eau, avance le pied sur la planche de devant, quitte la tintaine sans autorisation officielle ou prend appui sur le plancher avec son bouclier. De même, s’il touche la plateforme avec une partie de son corps, perd son pavois/sa lance ou ne respecte pas les règles qui régissent l’assaut, cela enraîne directement une disqualification.

Gallerie Joutes Languesdociennes