Règlements

SAUVETAGE NAUTIQUE RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS & TECHNIQUES - Méthode Languedocienne

Version officielle 2018  ► TéléchargerTélécharger


Ce document est une reproduction informatique du règlement officiel.

Logonautique

Original : 2018 - Validation 06/2018 - Président Ligue Languedoc Roussillon : R.BANCILHON
Commission nationale de joute : Anne Lise Perret - VALIDATION CNA : P.GUICHARD

 

SOMMAIRE

*REGLEMENT TECHNIQUE

CHAPITRE 1 - Généralités

CHAPITRE 2 - Obligation des jouteurs

CHAPITRE 3 - Obligation des timoniers patrons

CHAPITRE 4 - Interdictions

CHAPITRE 5 - Arbitrage du tournoi

CHAPITRE 6 - A / Pénalisations

   B / Coups interdits

CHAPITRE 7 - Cas particuliers

CHAPITRE 8 - Dotations Ligue

*REGLEMENT CHAMPIONNAT DE LIGUE

ARTICLE 1 - Championnat de Ligue

*REGLEMENT COUPE DE FRANCE

ARTICLE 2 - Coupe de France

*REGLEMENT CHAMPIONNAT DE FRANCE

ARTICLE 3 - Championnat de France

ARTICLE 4 - Récompenses

*1/ COMMISSION « DISCIPLINE »

ARTICLE 1 - Établissement de la commission

ARTICLE 2 - Fonctions de la commission

ARTICLE 3 - La commission sera saisie dans les cas suivants

ARTICLE 4 - Les votes

ARTICLE 5 - Sanctions applicables

ARTICLE 6 - ARTICLE 7 - ARTICLE 8 - ARTICLE 9 - ARTICLE 10

*2/ COMMISSION « ATTRIBUTION DES POINTS ET CLASSEMENTS »

ARTICLE 1 - Établissement de la commission

ARTICLE 2 - Fonctions de la commission

ARTICLE 3 - Moyens techniques de la commission

ARTICLE 4 - Règle générale

ARTICLE 5 - Barème des points de victoire

ARTICLE 6 - Points de pénalité "Absence du jouteur"

ARTICLE 7 - Points de pénalité "Absence du jury"

ARTICLE 8 - Points de pénalité "Sanction disciplinaire"

ARTICLE 9 - Points de bonus "Organisation de critérium"

*3/ COMMISSION « ARBITRES ET ARBITRAGE»

*4/ COMMISSION « ECOLES DE JOUTES»

*5/ COMMISSION « JOUTEURS & ETHIQUE DES JOUTES»

*6/ COMMISSION « RAME TRADITIONNELLE»

*CLASSEMENTS JOUTEURS/SOCIETES/QUALIFIES COUPE et CHAMPIONNAT

ARTICLE 10 - Comptabilisation des points

ARTICLE 11 - Départage en cas d'égalité

ARTICLE 12 - Cloture du championnat de Ligue

PARTIE IV - Classement des sociétés

ARTICLE 13 - Les compétitions des sociétés

ARTICLE 14 - Class toutes catégories des sociétés (Prix du conseil général)

ARTICLE 15 - Class des sociétés par catégorie "Grand prix de la Ligue"

PARTIE V - Établissement de la liste des jouteurs qualifiés pour la Coupe de France

ARTICLE 16 - Jouteurs qualifiés pour la coupe de France "Conditions de qualification"

ARTICLE 17 - Rôle de la commission attribution des points et classements

PARTIE VI - Établissement de la liste des jouteurs qualifiés pour le championnat de France

ARTICLE 18 - Conditions de qualification

ARTICLE 19 - Établissement du classement des jouteurs qualifiés

ARTICLE 20 - Rôle de la commission des points

PARTIE VII - Cas particuliers

ARTICLE 21 - Blessures au cours du tournoi

*ANNEXE I / PESEES MOYENS

*ANNEXE II /TOUR DE ROLE REMPLACANTS SUPPLEMENTAIRES

*

CAS NON PREVUS PAR LE REGLEMENT

C’est le Bureau de la Ligue qui statuera pour les cas non prévus par les articles du règlement, ou en cas de disparition ou de création d’une société. Ses décisions ne pourront être susceptibles d’appels, dans le cadre de ses instances.

 

OBLIGATIONSDES SOCIETES

Ce règlement sera diffusé à chaque société qui aura la charge de le faire connaître à ses jouteurs, arbitres et licenciés. En outre, le jour de son tournoi, la société organisatrice, devra fournir les feuilles de tournoi et le règlement, qui sera donc présent sur la table du jury pendant toute la durée de la compétition.

.

 

CHAPITRE 1

Généralités

1) Chaque société affiliée à la ligue prenant part au championnat de ligue de Joutes Languedociennes doit organiser un tournoi « Juniors », un tournoi « Seniors », un tournoi « Lourds-Moyens » dans la saison.

2) La Société organisatrice se donne le droit de refuser, l’année suivante, un jouteur qui aura été absent et non remplacé nominativement à l’occasion de son tournoi.

3) Ces tournois seront effectués sur des barques de joutes menées par un équipage de 08 ou 10 rameurs.

4) Toute personne œuvrant dans le cadre d’un tournoi officiel devra être titulaire d’une licence délivrée par la Fédération Française de Joutes et Sauvetage Nautique. Seuls les jouteurs titulaires de ladite licence validée et tamponnée par un médecin pourront participer aux compétitions officielles s’ils appartiennent à une société prenant part au championnat de Ligue de Joutes Languedociennes.

4 bis) Les bordereaux des licenciés de chaque Société devront obligatoirement être communiqués à la LIGUE avant 31 mai de l’année de compétition. Après cette date seuls les nouveaux licenciés ou anciens licenciés désirant reprendre la compétition, seront validés, pour les tournois programmés    après le dépôt du bordereau. Les jouteurs des Sociétés qui n’auraient pas fourni les bordereaux dans les délais ne pourront plus participer jusqu’à la fin de la  saison au Championnat de Ligue, à la Coupe de France et aux finales du Championnat de France.
Le paiement des licences de chaque Société de Joutes devra obligatoirement être effectué à la LIGUE avant le tirage des finales du Championnat de France de l’année de compétition.

5) Le « personnel des joutes », qui ne désire pas acquérir une licence par l’intermédiaire d’une Société de Joutes, devra obligatoirement se doter d’une Licence Fédérale, dite licence « indépendante ». Celle-ci sera gérée par la Ligue. Cette licence ne permettra en aucun cas de participer en tant que jouteur à une quelconque compétition officielle.

6) Les jouteurs se présenteront sur la « tintaine » dans la tenue réglementaire :

Pantalons blancs, chemises blanches, bas blancs sans aucun signe distinctif (ex : publicité).

7) Le championnat de ligue, le championnat de France, la coupe de France se disputent en 4 catégories distinctes :

JUNIORS :   Jusqu’à 20 ans, dans l’année de la compétition.

SENIORS :  Plus de 20 ans, dans l’année de la compétition, sauf dérogation.

MOYENS :  Jusqu’à 90 kg joutant en championnat de ligue Lourds.

LOURDS :  Au-dessus de 90 kg

Les jouteurs Moyens seront obligatoirement pesés avant la Coupe et le Championnat de France, sous peine d’exclusion de ces deux compétitions.

8) Afin de valider leur licence, les jouteurs Moyens devront aussi effectuer au moins trois des quatre pesées obligatoires dans le courant de la saison. Les fréquences des contrôles ont fait l’objet d’un tirage au sort (annexe 1). La ligue peut aussi procéder à des pesées supplémentaires, inopinées, à l’occasion de tournois organisés dans le cadre des compétitions officielles. Le jouteur catégorie Moyen qui excédera 90 kg à l’occasion d’une des pesées continuera le Championnat de Ligue dans la catégorie Lourds en conservant les points acquis dans sa catégorie.

9) Les jouteurs Seniors, classés à l’issue de la saison parmi les trois premiers du classement, qui ont plus de deux ans de licence dans la catégorie et pèsent plus de 85 kg, sont qualifiés automatiquement en catégorie Lourds, la saison suivante.

9 bis) Un jouteur sénior souhaitant accéder à la catégorie Lourd/Moyen par sa propre volonté (et non en fonction de l’article 9) devra remplir au moins un de ces trois critères :

  • Avoir déjà gagné au moins un tournoi sénior durant la ou les saisons précédentes.
  • Avoir terminé dans les 5 premiers la saison précédente.
  • Avoir plus de 30 ans.

10) Il est interdit à tout jouteur autre que les jouteurs de la catégorie Moyen (qui eux, peuvent passer dans la catégorie Lourds), de changer de catégorie en cours de saison.

11) Les jouteurs qui doivent participer aux tournois d’une société autres que la leur seront désignés par leur société. Un courrier sera envoyé à la société organisatrice, 10 jours au moins avant le tirage au sort. Les jouteurs devront être sélectionnés dans l’ordre proposé par leurs Sociétés.

La société organisatrice devra communiquer, précisément, aux autres sociétés le lieu, la date et l’horaire du tirage au sort.

Seuls les jouteurs inscrits tirés au sort, les remplaçants nominatifs et remplaçants supplémentaires pourront participer au tournoi. Le minimum de jouteurs qui devra être pris à chaque société, par la société organisatrice, à l’occasion de son tournoi se répartit comme suit :

JUNIORS et SENIORS : 2 juniors minimum et 4 seniors minimum sans obligation de passer à 6 jouteurs en catégorie Seniors en cas d’absence de proposition de jouteurs Juniors – et inversement.

        LOURDS et MOYENS : 5 jouteurs

Le tirage au sort doit être communiqué à toutes les sociétés par la société organisatrice au moyen d’un courrier au moins une semaine avant la date du tournoi, en précisant le lieu, la date et l’heure.

12) Avant le début du tournoi (salut), il sera accepté les remplaçants nominatifs des sociétés. Ces remplaçants seront désignés par courrier à entête de la société. Devront figurer sur ce courrier le nom du jouteur ne pouvant participer au tournoi, ainsi que le nom du jouteur qui le remplace. Les jouteurs dits « invités » ne seront remplacés nominativement.

13) Les remplaçants supplémentaires devront venir en tenue de combat (en blanc) avant le début du tournoi (salut). Ils seront inscrits suivant le tour de rôle annuel (annexe 2). Le remplaçant supplémentaire joutera en lieu et place de n’importe quel jouteur absent à l’appel de son nom.

Après le début du tournoi aucun remplacement supplémentaire ne sera accepté.

13 bis) En cas de blessure grave, qui entrainerait l’impossibilité pour le jouteur de participer aux divers tournois organisés, jusqu’à la finde la saison, dans le cadre du Championnat de LIGUE, celui-ci devra fournir à la LIGUE un certificat médical indiquant cet état de fait.

Dans ce cadre, la Société du jouteur est en droit de le remplacer, mais elle ne sera pas pénalisée, par les  amendes prévues pour absence du jouteur, si elle ne le fait pas.

A compté du jour de la fourniture du certificat médical, le jouteur ne pourra en aucun cas jouter à nouveau, avant d’avoir fourni, à la LIGUE, un certificat de reprise d’activités sportives, du médecin.

Dans le cas où une de ces conditions ne seraient remplies, les amendes et interdictions prévues, seront appliquées.

14) Tout jouteur qui aura tombé trois de ses adversaires (deux en juniors) devra descendre de la « tintaine » et attendre la fin des éliminatoires pour se mesurer avec les jouteurs qualifiés.

 

CHAPITRE 2

OBLIGATION DES JOUTEURS

1) Pour éviter les retards, les jouteurs devront attendre leur tour à l’emplacement qui leur est fixé et se tenir à la disposition du commissaire pour équilibrer le poids sur les bigues.

2) Il est expressément recommandé aux jouteurs, qui se trouveront sur les bigues de ne pas changer de place au moment où les barques se croisent et ce, jusqu’à la fin de la passe. Les jouteurs qui combattent doivent être en position lance levée horizontalement au moment où les pavillons se croisent.

 

CHAPITRE 3

OBLIGATION DES TIMONIERS PATRONS

1) Il est interdit aux patrons de barque (barreurs) d’accoster ailleurs qu’à l’estrade officielle et de recevoir à bord des personnes ne faisant pas partie de la compétition officielle, sans en avoir reçu l’autorisation du jury.

2) Les rameurs ne doivent sous aucun prétexte prendre part aux discussions qui pourraient surgir pendant la durée du tournoi. Les patrons de barque sont chargés de veiller à l’observation rigoureuse de ces clauses.

 

CHAPITRE 4

INTERDICTIONS

1) Pendant le tournoi les jouteurs, barreurs, jury ou délégués ne pourront cumuler plusieurs fonctions.

2) En cas d’accident du barreur, il pourra être remplacé par un jouteur barreur, si celui-ci n’a pas encore jouté, il ne pourra plus participer au tournoi.

S’il a déjà jouté et s’il est qualifié pour les revanches, il ne pourra plus poursuivre la compétition. Cependant, les points qu’il aura obtenus lui seront attribués.

Un rameur peut jouter sous condition d’être remplacé à la rame.

 

CHAPITRE 5

ARBITRAGE DU TOURNOI

1) Le jury se compose de trois personnes : le président du jury, qui sera un membre de la société organisatrice, et deux assesseurs qui seront désignés en fonction du tour de rôle. Celui-ci sera tiré au sort chaque année et validé par l’Assemblée Générale et la commission d’arbitrage. Les arbitres doivent posséder la licence de la Fédération Française de Joutes et Sauvetage Nautique.

2) Chaque société devra fournir au minimum trois arbitres à la Commission d’arbitrage.

3) En cas d’indisponibilité ou d’absence d’un jury, celui-ci sera remplacé par un membre de la société du jury absent.

En cas de carence, cette tâche sera confiée à un membre de la commission d’arbitrage ou du bureau de la ligue, présent sur le site.

En dernier recours, tout jouteur licencié pourra être jury.

Les jouteurs de la société du jury absent non remplacé par un membre de sa société seront interdits de tournoi.

4) Le président du jury devra établir le compte rendu du tournoi et le faire parvenir à la Commission Attribution des Points et Classements dans un délai maximum de 48 heures. Cette commission est chargée de faire parvenir les originaux des feuilles de tournoi au Secrétaire Général de la Ligue.

5) Les décisions seront prises à la majorité du jury, la voix du président départage celles des assesseurs.

6) A chaque passe le jury accorde un point au jouteur ayant eu l’avantage. Si la passe est nulle, il ne sera pas attribué de point. Les points ne seront pas annoncés.

7) Une passe ne peut être gagnée par un jouteur ayant reçu observation, avertissement ou faute.

8) Dans le courant du tournoi, les passes sont limitées à:

3 passes pour les Juniors et Seniors.

Toutefois, si arrivés à la limite des passes, les deux jouteurs sont à égalité de points et de fautes, le jury accordera une passe supplémentaire.

S’ils sont encore à égalité, une passe leur sera accordée et ce, jusqu’à ce qu’un des deux jouteurs marque un point où commette une faute passible de sanctions.

Si, à l’issue de la passe supplémentaire, les deux jouteurs ont commis une faute, ils seront tous les deux éliminés. 

     5 passes pour les Lourds et Moyens.

Toutefois, si arrivés à la limite des passes, les deux jouteurs sont à égalité de points et de fautes, le jury accordera trois passes supplémentaires.

Si, à l’issue des trois passes supplémentaires, les deux jouteurs ont commis trois fautes, ils seront tous les deux éliminés

S’ils sont encore à égalité, une passe leur sera accordée et ce, jusqu’à ce qu’un des deux jouteurs marque un point où commette une faute passible de sanctions.

Si, à l’issue de la passe supplémentaire, les deux jouteurs ont commis une faute, ils seront tous les deux éliminés.

Une remise à zéro de la comptabilisation des fautes et des points s’effectue au départ des passes supplémentaires.

9) A partir des demi-finales, les coups entraînant une disqualification directe sont maintenus (chapitre 6). Les « observations », elles, sont appelées « fautes ». Les fautes qui ne font pas encourir une élimination sont comptabilisées. Les fautes sont annoncées au fur et à mesure des passes. 

Le nombre de passes autorisées est de :

        5 passes en demi-finale

10 passes en finale.

Pour toutes les catégories (Juniors, Seniors, Moyens, Lourds).

En cas d’égalité au terme des passes autorisées, se reporter à l’article 8 pour le nombre de passes supplémentaires.

Si les deux jouteurs tombent à l’eau franchement et en arrière, le vainqueur sera celui qui touchera l’eau le dernier.

10) Par respect pour le public et pour préserver les véritables valeurs des joutes Languedociennes la finale se doit de désigner un seul vainqueur.

A cette fin et au-delà des éventualités   déjà stipulées dans le présent règlement aux chapitres 6 et 7 :

Si les jouteurs passent tous les deux la 2 ème garde et restent sur le plancher ils devront effectuer une ou plusieurs passes supplémentaires, jusqu’à ce qu’un des deux jouteurs fasse une faute ou tombe son adversaire à l’eau.

 Si les jouteurs passent tous les deux la 2 ème garde et tombent à l’eau, c’est celui qui touchera l’eau le dernier qui sera déclaré vainqueur.

10 bis) Pour qu’en finale, exceptionnellement, les deux jouteurs soient déclarés ex æquo, ils doivent, après s’être engagés loyalement dans le combat, puis avoir quittés le plancher sous le choc, toucher l’eau exactement au même moment. L’appréciation de tous les Jurys se doit d’être impartiale et conforme aux règles édictées et approuvées par l’ensemble du monde des Joutes.

11) Une feuille de tournoi sera mise à la disposition du jury par la Ligue. Elle aura au préalable été renseignée sur le tirage au sort par la société organisatrice.

Sur cette feuille, sera inscrits le déroulement du tournoi, le classement, les absents et les incidents ou accidents qui se seront produits pendant celui-ci. Les membres de la commission des points sont autorisés à remplir celle-ci à la demande de la société organisatrice.

12) Tout jouteur, barreur, jury ou dirigeant qui fera preuve de partialité, d’obstruction etc.…, et dont le comportement sera susceptible de nuire au bon déroulement du tournoi, sera traduit devant la commission de discipline. Ladite commission peut être sollicité par :

  • Le jury
  • Les membres du bureau de la ligue,
  • Les membres de la commission de discipline,
  • Les présidents de sociétés.

 

CHAPITRE 6

A/ PENALISATIONS

COUPS INTERDITS – DISQUALIFICATION

1) Les jouteurs devront jouter loyalement et n’user pour tomber leur adversaire que de coups de lance qui doivent être donnés sur la demi-surface centrale du pavois, délimitée par les parties intérieures des « retenants ».

Sera immédiatement disqualifié (D1, D2, D3, D4) ou éliminé (E1, E2, E3, E4, E, E6, E7)

D1

a)  Le jouteur qui fera lance courte.

b) Le jouteur qui pratiquera une joute dangereuse.

D2

a) Le jouteur qui frappera en dehors de la demi-surface centrale autorisée. Toutefois, sur les jouteurs gauchers, le coup dit "du dehors" est autorisé, aux risque et périls de celui qui l'effectue.

b) Le jouteur qui frappera entre les deux retenants du haut ou du bas.

c) Le jouteur qui frappera sur les retenants externes du haut ou du bas.

D3

a) Le jouteur qui passera la deuxième garde. La couleur blanche de la lance  doit rester visible devant la main.

b) Le jouteur qui fera double frappe. (exercer deux poussées sur le pavois en décollant sa lance).

D4

a) Le jouteur qui provoquera volontairement la chute de son adversaire «en avant».

 

Le jouteur qui commet une troisième faute n'est pas éliminé, si son adversaire tombe à l'eau ou commet une faute disqualificative (pavois par la corde et 2ème garde)

E1

Le jouteur qui tombe à l’eau, sauf si son adversaire à fait une faute discalificative.

E2

Le jouteur qui s’appuie avec le pavois sur son plancher, qui touche son plancher de la main, du genou ou toute partie du corps.

E3

Le jouteur qui met le pied sur la planche dite «de devant».

E4

Le jouteur qui laisse tomber son pavois où sa lance.

E5

Le jouteur qui abandonne la tintaine sans autorisation du jury.

E6

Le jouteur qui rattrapera son pavois par la corde. Si son adversaire commet une faute disqualificative où tombe à l’eau, ce dernier n’est pas autorisé à rejouter.

E7

Le jouteur qui lâche la lance de sa main

.

 

B/ COUPS INTERDITS 

OBSERVATION – AVERTISSEMENT

1/ Le jouteur qui frappera sur les « retenants » internes du   pavois.

2/ Le jouteur qui ne présentera pas loyalement et franchement son pavois à son adversaire, c'est-à-dire qui n’appuiera pas l’encoche intérieure du pavois sur le genou et le haut sur la poitrine (il est interdit d’avoir le haut du pavois en dehors de l’épaule et l’encoche sur le haut de la cuisse ou devant le genou).

  3/ Le jouteur qui laissera glisser la lance au-delà de la première garde. La partie bleue ou rouge de la lance doit rester visible devant la main du jouteur.

  4/ Le jouteur qui bougera volontairement avant le choc.

  5/ Le jouteur qui au moment de la poussée décollera la lance de dessous son bras.

  6/ Tout jouteur qui ne se conformera pas au présent règlement encourra de la part du jury, une observation, un avertissement et s’il récidive, sera éliminé.

Les fautes sont annulées lorsque le jouteur adverse est vaincu.

 

CHAPITRE 7

CAS PARTICULIERS

1/ En cas de bris de matériel, lance ou pavois :

2/ Le jouteur tombant à l’eau en arrière sera éliminé, sauf s’il a cassé sa lance.

3/ Si les deux jouteurs restent en place, ils sont autorisés à « rejouter ». La passe est annulée, non comptée.

4/ Si les deux jouteurs tombent à l’eau en arrière ils sont tous les deux éliminés, sauf si l’un des deux a cassé sa lance.

5/ Si les deux jouteurs tombent à l’eau, l’un en arrière et l’autre non, seul sera éliminé le jouteur tombé en arrière, sauf si le jouteur qui est tombé en arrière a cassé sa lance.

6/ Le jouteur qui frappera sur la partie autorisée ou sur un retenant dont la lance viendra se loger sur la partie dite « du dehors » sera disqualifié.

7/ Sera considéré comme éliminé, tout jouteur appelé au combat qui, pour quelques raisons que ce soit (abandon, blessures…), ne peut continuer celui-ci. Son adversaire (le même, s’il n’a pas été éliminé, ou le suivant) sera déclaré vainqueur à l’appel de son nom.

8) Dans le cadre des revanches, sera considéré comme éliminé, tout jouteur appelé au combat qui, pour quelques raisons que ce soit (abandon, blessures…), ne peut continuer celui-ci. Son adversaire, sera déclaré vainqueur à l’appel de son nom.

 

CHAPITRE 8

DOTATIONS LIGUE

1500€ Championnat de France -1500€ Coupe de France Juniors et Seniors -1500€ Coupe de France Moyens/Lourds -240€ Coupe de l’Hérault et l’organisation d’un tournoi du Critérium

DOTATIONS EXTERIEURES
Pour la Coupe de l’Hérault des Ecoles de Joutes : demandes de subventions à HERAULT SPORT, par les Sociétés organisatrices

 

5) Tous les cas de figures non prévus par les articles du présent règlement seront résolus à l’appréciation du jury dont les décisions seront sans appel.

 

Championnat de Ligue

 

 

Coupe de France

 

Championnat de France.

 

ARTICLE 1

CHAMPIONNAT DE LIGUE

Le championnat de ligue se déroule sur autant de tournois que de sociétés engagées. Au cours des divers tournois de la saison, les jouteurs marquent les points suivant le barème défini dans l’article 5 de la section « Attribution des points et Classements ».

Les points sont additionnés tout au long de la saison. En fin de saison les 3 jouteurs qui auront marqué le plus de points seront déclarés :

Champion de Ligue

Vice-champion de Ligue

3ème prix Championnat de Ligue

Ils seront récompensés. (Article 4)

En cas d’égalité de points, les jouteurs seront départagés comme suit :

1/ Au plus grand nombre de victoire, de finale, de demi-finale, de revanche.

2/ En cas d’égalité parfaite, la meilleure place sera attribuée au jouteur le plus jeune.

Tout jouteur inscrit, qui sera déclaré absent à l’appel de son nom, à l’occasion d’un tournoi du Championnat de Ligue, verra sa Société pénalisée d’une amende de 8 Euros. 

 

ARTICLE 2

COUPE DE FRANCE

La coupe de France se déroule sur un tournoi et sur les 4 catégories: Juniors, Seniors, Moyens et Lourds.

Les jouteurs qualifiés pour la coupe de France seront ceux qui auront durant la saison antérieure:

1/ Marqués au moins deux points, dans un même tournoi dans la catégorie Lourds.
2/ Marqués au moins un point, plus les mieux classés au championnat de ligue de l’année précédente  pour atteindre le minimum de 12 jouteurs, dans la catégorie Moyens.
3/ Qualifiés de revanche, dans les catégories Juniors et Seniors

Dans la catégorie Juniors seront qualifiés les 3 premiers du classement Cadets de la saison antérieure.

Dans la catégorie Seniors seront qualifiés les 3 premiers du classement Juniors de la saison antérieure.

Dans les catégories Moyens et Lourds, seront qualifiés les 3 premiers du classement Seniors de la saison antérieure.

Dans la catégorie Lourds, seront qualifiés les 3 premiers du classement Moyens de la saison antérieure.

Le vainqueur du tournoi sera déclaré vainqueur de la Coupe de France, le second deuxième prix, le 3ème troisième prix et le 4ème quatrième prix.

Les points ne seront pas attribués pour le classement.

Tout jouteur inscrit, qui sera déclaré absent à l’appel de son nom, à l’occasion du tournoi de la Coupe de France, verra sa Société pénalisée d’une amende de 80 Euros. 

 

ARTICLE 3

CHAMPIONNAT DE FRANCE

Les championnats de France se disputent sur un seul tournoi en fin de saison et sur les 4 catégories :

Juniors, Seniors, Moyens et Lourds.

Critères de qualification sur les tournois de la saison écoulée :

  • Juniors et Seniors : les deux premiers prix.
  • Moyens : au moins un quatrième prix plus les mieux classés au championnat de ligue pour atteindre le minimum de 12 jouteurs.
  • Lourds : les quatre premiers prix.

Le tournoi se dispute par tour où le plus mal classé au championnat de ligue rencontre le mieux placé, l’avant dernier rencontre le second, celui d’avant rencontre le troisième etc.…La victoire qualifie pour le tour suivant.

En cas d’absence d’un jouteur, son adversaire désigné sera automatiquement qualifié pour le tour suivant.

En cas de nombre de jouteurs impairs à tous les tours, les deux jouteurs les plus mal classés se rencontrent entre eux en tour préliminaire, le vainqueur rencontre le mieux classé du championnat de ligue.

A la fin du tournoi quand il ne reste que 4 ou 3 jouteurs pour effectuer les tours, le règlement suivant est appliqué.
Les passes accordées sont les suivantes :
5 quand il reste 4 ou 3 jouteurs
10 quand il reste que 2 jouteurs
Les jurys jugeront les passes en comptant les fautes.

Le vainqueur du tournoi sera déclaré Champion de France, le second Vice-champion de France, le 3ème, troisième prix et le 4ème, quatrième prix.

Les points ne seront pas attribués pour le classement.

Tout jouteur inscrit, qui sera déclaré absent à l’appel de son nom, à l’occasion du tournoi du Championnat de France, verra sa Société pénalisée d’une amende de 80 Euros. 

 

ARTICLE 4

RECOMPENSES

Les 4 premiers des tournois de Championnat de France, Coupe de France et les tournois organisés par les sociétés comptant pour le Championnat de Ligue seront récompensés.

Le Champion de France de chaque catégorie (lourds, moyens, seniors, juniors), verra son nom et celui de sa société gravée sur le chalenge « GRAND PRIX DU CONSEIL REGIONAL ». Le chalenge restera propriété de la Ligue de joutes, qui le remettra en jeu chaque année.  

Les 3 premiers de Championnat de Ligue seront récompensés.

La société ayant cumulé le plus grand nombre de points dans les 4 catégories lourds, moyens, seniors, juniors, à l’occasion des tournois
du Championnat de Ligue, plus les points bonus (Chapitre : Commission attribution des points et classements, page 23, partie II, Article 9),
moins les points malus (Chapitre : Commission attribution des points et classements, page 23, partie II, Article 6, 7), verra son nom gravé
sur le Challenge « GRAND PRIX DU CONSEIL GENERAL »   

Le chalenge restera propriété de la Ligue de joutes, qui le remettra en jeu chaque année.  

La société ayant cumulé le plus grand nombre de points par catégories, lourds, moyens, seniors, juniors, à l’occasion des tournois du Championnat de Ligue, , moins les points malus de pénalités (Chapitre : Commission attribution des points et classements, page 23, partie II, Article 6), de la catégorie concernée, verra son nom gravé sur le Challenge « GRAND PRIX DE LA LIGUE »

(Voir : Page 32-PARTIE IV-CLASSEMENT DES SOCIETES-ARTICLE 15)

Le chalenge restera propriété de la Ligue de joutes, qui le remettra en jeu chaque année.  

 

LES COMMISSIONS

 

1 / COMMISSION « DISCIPLINE »

 

PARTIE 1 - FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION.

 

ARTICLE 1

Établissement de la Commission                                   

La « Commission de Discipline » est composée de 6 membres licenciés.

Ils sont désignés par le Bureau de la Ligue de Joutes du Languedoc-Roussillon, lui-même membre de droit de cette commission avec les responsables des 5 autres Commissions de la LIGUE.

Elle est validée par la première Assemblée Générale qui suit l’élection du bureau.

Cette commission est élue pour une période de 4 années à compter du jour de la date de l’élection du bureau.

Les membres de la Commission élisent un Responsable de Commission, pour 4 années.

En cas de vacance de ce poste une nouvelle élection aura lieu pour une période allant jusqu’à la prochaine élection du Bureau de la Ligue.

En cas de vacance d’un des postes de la Commission, tout jouteur licencié pourra être coopté à ce poste sur proposition du responsable de la Commission et avis favorable du Bureau de la Ligue et des Présidents de Sociétés.

 

ARTICLE 2

FONCTIONS DE LA COMMISSION

La commission a pour fonctions d’étudier, de délibérer et le cas échéant sanctionner tous les licenciés qui ne respecteraient pas les règles en matière de discipline.

 

ARTICLE 3

LA COMMISSION DE DISCIPLINE SERA SAISIE DANS LES CAS SUIVANTS

1/ Obligatoirement dans le cas où le Jury du tournoi de joutes aura établi un rapport disciplinaire.

2/ Obligatoirement dans le cas où un membre du bureau de la Ligue, un membre de la Commission de discipline ou un Président de société, présent au tournoi litigieux, aurait lui-même établi un rapport disciplinaire écrit ou verbal.

3/ En règle générale, la Commission de discipline doit se réunir dans la semaine qui suit un éventuel incident.

4/ Afin de respecter les délais, les rapports devront impérativement être envoyés au Secrétaire Général de la Ligue sous 48 heures.

5/ L’information sera également envoyée au Président de la Commission qui aura la charge de convoquer les membres de cette dernière.

 

ARTICLE 4

Les votes de la Commission seront tous exprimés à bulletins secrets.

En cas d’égalité des voix au premier tour de scrutin, un deuxième tour est organisé. En cas de nouvelle égalité, c’est la voix du Président de séance qui sera prépondérante (voix comptant double).

 

ARTICLE 5

SANCTIONS APPLICABLES

1/ Le jouteur, qui venant de jouter, manifestera son désaccord avec la décision du jury en refusant de l’exécuter ou en protestant par le geste ou la parole, sera suspendu pour 1 à 4 tournois.

2/ Le jouteur qui ayant déjà jouté contestera les décisions du jury à leur table, sera suspendu pour 1 à 4 tournois.

3/ Le licencié, qui contestera la décision du jury, sera suspendu pour 1 à 4 tournois.

4/ Le licencié, qui prononcera à l’encontre du jury des injures ou des grossièretés pendant ou après le tournoi, sera suspendu pour 2 à 6 tournois.

5/ Le licencié, qui profèrera des menaces à l’encontre du jury pendant ou après le tournoi, sera suspendu pour 4 à 8 tournois.

6/ Le licencié, qui se rendra coupable de voies de fait sur la personne des membres du jury ou du personnel des joutes ou d’un autre licencié, pendant ou après le tournoi, sera suspendu pour 16 tournois.

7/ La récidive amènera automatiquement le doublement des peines.

8/ Tout jouteur qui est sanctionné ne sera pas remplacé.

9/ Toutes sanctions prises par la Commission de Discipline seront appliquées quel que soit le tournoi à venir (Championnat et Coupe de France).

10/ Tout sursis sera appliqué de date à date.

 

ARTICLE 6

Les délibérations de la Commission de Discipline, seront tenues secrètes. Seule la décision définitive sera portée à la connaissance du jouteur concerné par l’intermédiaire de sa société.

La Commission de Discipline annoncera les sanctions en nombre de tournois et non en nombre de mois ou d’année(s).

 

ARTICLE 7

De façon générale, si la Commission de Discipline s’estime insuffisamment informée sur le déroulement précis d’une affaire portée à sa connaissance, elle pourra renvoyer la décision à une autre séance et ordonner toutes mesures d’information qu’elle jugerait utile.

 

ARTICLE 8

Le licencié accusé des faits punissables pourra s’il le désire assister à la réunion de la Commission de Discipline ou s’y faire représenter.

Dans le cadre d’un rapport écrit, la personne l’ayant dressé pourra assister (comme le Président du jury) à la réunion du conseil de discipline.

Dans le cadre d’un rapport oral, la personne l’ayant établi sera dans l’obligation d’être présente à la réunion.

Le Président du jury et la personne ayant établi le rapport (oral ou écrit) ne pourront en aucune manière participer à la délibération.

 

ARTICLE 09

La commission de Discipline communiquera sans délai à La Commission Attribution des Points et Classements toute sanction infligée à un jouteur.

 

ARTICLE 10

Toutes les décisions qui seront prises par la commission de Discipline pourront faire l’objet d’un appel. L’appel n’est pas suspensif de la décision prise en première instance.

 

2 / COMMISSION ATTRIBUTION DES

POINTS CLASSEMENTS

 

PARTIE 1 - FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION.

 

ARTICLE 1

ETABLISSEMENT DE LA COMMISSION

La Commission Attribution des Points et Classements est composée de 6 membres licenciés désignés par le Bureau de la Ligue de Joutes du Languedoc-Roussillon.

Elle est validée par la première Assemblée Générale qui suit l’élection du bureau.

Cette commission est élue pour une période de 4 années à compter du jour de la date de l’élection du Bureau.

Les membres de la Commission élisent un Responsable de Commission pour 4 années.

En cas de vacance de ce poste une nouvelle élection aura lieu pour une période allant jusqu’à la prochaine élection du Bureau de la Ligue.

En cas de vacance d’un des postes de la Commission, tout jouteur licencié pourra être coopté à ce poste sur proposition du responsable de la Commission et avis favorable du Bureau de la Ligue et des Présidents de Sociétés.

 

ARTICLE 2

FONCTIONS DE LA COMMISSION

La Commission Attribution des Points et Classements a pour fonctions de :

  • Comptabiliser à partir des rapports de tournois les points et pénalités attribués aux jouteurs et aux sociétés :
  • Établir les classements individuels des différentes catégories du Championnat de Ligue ainsi que des diverses compétitions par société :
  • Établir, pour chaque catégorie, la liste des jouteurs qualifiés pour la Coupe de France :
  • Établir le classement, pour chaque catégorie, des jouteurs qualifiés pour le Championnat de France.

 

ARTICLE 3

MOYENS TECHNIQUES DE LA COMMISSION

La Commission Attribution des Points et Classements, exercera les fonctions qui lui sont attribuées sur la base des rapports de tournois qui lui seront transmis. Cependant, des erreurs pouvant survenir, elle aura la possibilité d’utiliser d’autres sources afin de vérifier l’exactitude des informations contenues dans les rapports et ce dans un souci d’équité sportive. Les litiges éventuels seront arbitrés par les seuls bureaux de la Ligue, la décision définitive, prise par celui-ci, ne sera pas susceptible d’appel, dans le cadre des instances de la Ligue.

A la suite de chaque tournoi, chaque société devra faire parvenir, dans les plus brefs délais, le rapport de ce tournoi au membre de la Commission Attribution des Points et Classements désigné par celle-ci, qui devra lui-même, une fois le décompte des points effectué le transmettre au Secrétaire Général de la Ligue.

 

PARTIE II ATTRIBUTION DES POINTS.

 

ARTICLE 4

REGLE GENERALE

Des points sont attribués lors de chaque tournoi régional des sociétés de joutes dans chacune des trois catégories (Lourds-Moyens, Seniors et Juniors).

Le bureau de la Ligue a cependant la possibilité de ne pas attribuer de points lors d’un tournoi, ou de les attribuer sous certaines conditions, dans le cas d’un événement exceptionnel.

Le Bureau de la Ligue transmettra à la Commission, à la suite de chaque pesée effectuée, la liste des jouteurs participant aux compétitions des catégories Seniors, en début de saison, Moyens, en début et en cours de saison.

 

ARTICLE 5

BAREME DES POINTS DE VICTOIRE

Pour les catégories Lourds et Seniors, le barème des points est le suivant :

1er prix

20 points

2ème prix

12 points

3ème et 4ème prix

08 points

Qualifié de la revanche

04 points

Vainqueur de 2 adversaires

02 points

Vainqueur de 1 adversaire

01 point

Pour la catégorie Juniors, le barème des points est le suivant :

1er prix

20 points

2ème prix

12 points

3ème et 4ème prix

08 points

Qualifié de la revanche

04 points

Vainqueur de 1 adversaire

01 point

Pour toutes les catégories, en cas d’égalité sur un prix, le barème est le suivant:

1er   Prix ex æquo

16 points

2ème prix ex æquo

10 points

3ème prix ex æquo

08 points

4ème prix ex æquo

06 points.

.

 

ARTICLE 6

POINTS DE PENALITE « ABSENCE DU JOUTEUR»

Les points de pénalité « absence du jouteur » ne concernent pas la catégorie Juniors.

Lors des tournois du Championnat de Ligue pour les catégories Lourds – Moyens et Seniors, un point de pénalité « absence du jouteur » est attribué à la société de tout jouteur inscrit au tournoi qui ne participe pas à celui-ci et qui n’est pas remplacé nominativement par un jouteur de sa société.

En cas de remplacement d’un membre du jury absent par un des jouteurs inscrits au tournoi, un point de pénalité « absence du jouteur » est infligé à la Société du jouteur remplaçant le Jury absent s’il n’est pas lui-même remplacé nominativement par un jouteur de sa société.

Les jouteurs de la société organisatrice du tournoi ainsi que les jouteurs « invités » ne sont pas pénalisés en cas d’absence.

En cas de report d’un tournoi, aucun jouteur absent ne sera pénalisé lors du déroulement de celui-ci…

En cas d’interruption du tournoi, suivie d’un report à une date ultérieure, ne seront prises en compte que les absences constatées au cours de la partie du tournoi qui s’est déroulé à la date initialement prévue.

Le jouteur suspendu n’ayant pas le droit d’être remplacé, ne génère pas de point de pénalité pour sa société.

 

ARTICLE 7

POINTS DE PENALITE « ABSENCE DU JURY »

En cas d’absence d’un membre du jury, la société de ce membre est sanctionnée de vingt points de pénalité « absence du jury ». En outre, tous les jouteurs de cette société inscrits au tournoi, ne peuvent jouter et sont considérés comme absents. Ils peuvent donc faire l’objet de sanctions selon les règles établies par l’article 6.

Les jouteurs invités ne sont pas concernés par cet article.

Cette sanction est applicable en cas de report ou interruption de tournoi.

 

ARTICLE 8

POINTS DE PENALITE « SANCTIONDISCIPLINAIRE »

Lorsque la Commission de Discipline inflige une suspension ferme de tournois, le jouteur est pénalisé selon le barème suivant :

Un tournoi ferme (sur la saison): pas de point de pénalité.

A partir du deuxième tournoi ferme (sur la saison) : un point par tournoi (exemple : le jouteur suspendu pour six tournois fermes recevra cinq points de pénalité).

Les points de pénalité « sanction disciplinaire » sont comptabilisés en totalité pour la saison au cours de laquelle la faute a été commise.

 

ARTICLE 9

POINTS DE BONUS « ORGANISATION DECRITERIUM »

Toute société qui au cours de la saison de joutes organise un critérium des écoles de joutes se verra attribuer dix points de bonus « Organisation de Critérium ».

La commission des Ecoles des Joutes transmettra à la Commission Attribution des Points et Classement, avant le Championnat de France, la liste des sociétés ayant organisé un critérium.

 

3 / COMMISSION DES ARBITRES

ET DE L'ARBITRAGE

 

Cette commission a pour rôle de gérer le corps des arbitres, dénommé « Jury » dans la pratique des joutes languedociennes.

Elle est aussi chargée de leur formation et du comportement impartial de ceux-ci.

Elle n’a pas la possibilité d’inverser ou d’annuler les décisions du jury, mais peut, pendant ou à l’issue des tournois, faire toutes les remarques souhaitables dans les cas où, celles-ci, lui semble être un manquement dans l’application du règlement. Ces remarques si elles ont lieu durant le déroulement du tournoi devront être justifiées par la lecture, si le  ou les jurys le demandent, de l’article qui n’aurait pas été respecté. Elles ne doivent pas, autant que peut se faire, perturber le bon déroulement du tournoi. Elle doit faire respecter, en début de saison, l’envoi à la FFJSN, par l’intermédiaire de la LIGUE, du nom de  trois arbitres désignés par chaque Société participant au championnat.

 

4 / COMMISSION DES ÉCOLES DE JOUTES

 

Elle a la responsabilité d’organiser et de mettre en place toutes les activités, règlements et compétitions qui concernent l’apprentissage et la pratique des jeunes jouteurs jusqu’à leur arrivée dans la catégorie JUNIORS.

Etant donné les prérogatives larges et diverses ainsi que les marges de manœuvre et d’autonomie données à cette Commission toutes les actions, qu’elles soient organisationnelles ou réglementaires doivent être validées par le Bureau de la LIGUE, en tant que représentant élu, de l’ensemble des Sociétés de la LIGUE.

En cas de désaccord entre la Commission et la Bureau de la LIGUE (sur des questions réglementaires ou des questions d’organisations), après avoir exploré toutes les possibilités d’entente, seule l’Assemblé Générale ou une Assemblé Générale extraordinaire sera en droit d’arbitrer et de concilier les points de vue différents.

 

5 / COMMISSION JOUTEUR £ ETHIQUE DES JOUTES

 

Au même titre que tout(e) licencié(e), mais sous une forme plus organisée, elle a pour but, de réfléchir et de proposer toutes modifications réglementaires ou de comportements qui pourraient  améliorer la pratique de notre sport et de notre tradition.

Les propositions de cette commission, (après des débats internes à celle-ci, auxquels tout(e)s les licencié(e)s peuvent participer), sont proposées à l’Assemblée Générale ou à l’Assemblée Générale Extraordinaire convoquée en bonne et due forme.

Elle se doit aussi être attentive à tout laisser-aller  ou toutes dérives, qui pourraient se produire dans la pratique sportive ou les comportements avant, pendant, ou après celle-ci. Elle peut aussi créer le débat, si nécessaire, autour des thèmes qui posent problèmes, afin de trouver les solutions qui seront communes et partagées par toutes les sociétés et leurs licenciés.

 

6 / COMMISSION RAME TRADITIONNELLE

 

Elle a la responsabilité de représenter la LIGUE JOUTES LANGUEDOCIENNES - RAME TRADITIONNELLE dans toutes les instances inter-ligues, qui gèrent les activités, la réglementation et les compétitions qui concernent la pratique de la Rame Traditionnelle.

Etant donné les prérogatives larges et diverses, ainsi que les marges de manœuvre et d’autonomie données à cette Commission, elle doit informer le Bureau de la LIGUE, en tant que représentant élu, de l’ensemble des Sociétés qui la composent, de toutes actions, qu’elles soient organisationnelles ou réglementaires, qui modifieraient la pratique de la Rame Traditionnelle.

En cas de désaccord entre la Commission et la Bureau de la LIGUE (sur des questions réglementaires ou des questions d’organisations), après avoir exploré toutes les possibilités d’entente, seules les Instances Fédérales seront en droit d’arbitrer et de concilier les points de vue différents.

 

PARTIE III :

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DE LIGUE.

 

ARTICLE 10

COMPTABILISATION DES POINTS

Pour chaque catégorie, le classement du Championnat de Ligue est effectué en additionnant pour chaque jouteur les points obtenus lors des tournois régionaux comptant pour cette compétition, desquels seront soustraits les éventuels points de pénalité «sanction disciplinaire».

 

ARTICLE 11

DEPARTAGE EN CAS D’EGALITE

Le classement est déterminé par les critères suivants dans l’ordre décroissants :

1/ Plus grand nombre de points ;
2/ Plus grand nombre de premiers prix ;
3/ Plus grand nombre de deuxième prix ;
4/ Plus grand nombre de troisièmes et quatrièmes prix (non dissociés) ;
5/ Plus grand nombre de revanches ;
6/ Plus grand nombre de fois vainqueur de deux hommes ;
7/ Plus grand nombre de fois vainqueur d’un homme ;
8/ Plus grand nombre de tournois du Championnat de Ligue disputés
9/ Plus petit nombre d’absences donnant lieu à pénalité
10/ Jouteur inscrit dans une catégorie inférieure à l’issue de la saison précédente

11/ Jouteur le moins bien classé à l’issue de la saison précédente
12/ Le jouteur le plus jeune

 

En cas d’égalité sur l’ensemble de ces critères, les jouteurs seront déclarés ex æquo.

 

ARTICLE 12

CLOTURE DU CHAMPIONNAT DE LIGUE

Le classement est définitivement arrêté après le Championnat de France ou, le cas échéant, après une réunion de la Commission de Discipline qui se tiendrait postérieurement à celui-ci. Cette dernière règle vise à permettre la prise en compte des éventuels points de pénalité « sanctions disciplinaires ».

 

PARTIE IV

CLASSEMENT DES SOCIETES.

 

ARTICLE 13

LES COMPETITIONS DES SOCIETES

Il existe une compétition « toutes catégories » des Sociétés du département de l’Hérault, ainsi qu’une compétition par catégorie (Lourds, Moyens, Seniors et Juniors).

 

ARTICLE 14

CLASSEMENT TOUTES CATEGORIES DES SOCIETES (PRIX DU CONSEIL GENERAL)

Pour chaque Société, sont additionnés tous les points obtenus par ses sociétaires dans les différents Championnats de Ligue ainsi que les points bonus « Organisation de Critérium ». De ce total, il faut soustraire les points de pénalité « absence du jouteur » des catégories Lourds-Moyens et Seniors ainsi que les points de pénalité « absence du jury ».

Le classement est déterminé par les critères suivants dans l’ordre décroissant :

  • Plus grand nombre de points ;
  • Plus petit nombre de points de pénalité « absence jouteur » et « absence jury » (non dissociés) ;
  • Plus grand nombre de premiers prix ;
  • Plus grand nombre de deuxième prix ;
  • Plus grand nombre de troisièmes et quatrièmes prix (non dissociés) ;
  • Plus grand nombre de revanches ;
  • Plus grand nombre de fois vainqueur de deux hommes ;
  • Plus grand nombre de fois vainqueur d’un homme ;

En cas d’égalité sur l’ensemble de ces critères, les sociétés seront déclarées ex æquo.

Dans le cadre de la convention entre, la Ligue de Joutes Languedociennes, le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon et le Conseil Général de l’Hérault, une banderole sera remise à chaque Société de Joutes à l’occasion de ses trois tournois.

Les Sociétés de Joutes ont obligation de positionner celle-ci, à la vue du public, dans le cadre où se déroulent les compétitions.

Une fois les compétitions terminées, les Sociétés de Joutes s’engagent, à retourner la banderole, dans l’état initial du prêt. Les Sociétés de Joutes qui, pour de multiples raisons, (dégradations, perte etc..), ne répondraient pas à cette exigence, seront pénalisées financièrement, à hauteur du coût de la banderole     

 

ARTICLE 15

CLASSEMENT DES SOCIETES PAR CATEGORIE « GRAND PRIX DE LA LIGUE »

Un classement par société est établi pour les catégories suivantes :

  • Lourds
  • Moyens
  • Seniors
  • Junior

Catégories Lourds-Moyens et Seniors :

Pour chaque société, sont additionnés tous les points obtenus dans la catégorie par ses sociétaires auxquels il faut soustraire les points de pénalités « absence du jouteur » de la catégorie concernée.

Le classement est déterminé par les critères suivants dans l’ordre décroissants :

  • Plus grand nombre de points ;
  • Plus petit nombre de pénalité « absencejouteur » ;
  • Plus grand nombre de premiers prix ;
  • Plus grand nombre de deuxième prix ;
  • Plus grand nombre de troisièmes et quatrièmes prix (non dissociés) ;
  • Plus grand nombre de revanches ;
  • Plus grand nombre de fois vainqueur de deux hommes ;
  • Plus grand nombre de fois vainqueur d’un homme ;

En cas d’égalité sur l’ensemble de ces critères, les sociétés seront ex æquo.

Catégorie Juniors :

Pour chaque société, sont additionnés tous les points obtenus dans la catégorie par ses sociétaires.

Le classement est déterminé par les critères suivants dans l’ordre décroissant :

  • Plus grand nombre de points ;
  • Plus grand nombre de premiers prix ;
  • Plus grand nombre de deuxième prix ;
  • Plus grand nombre de troisièmes et quatrièmes prix (non dissociés) ;
  • Plus grand nombre de revanches ;
  • Plus grand nombre de fois vainqueur d’un homme ;
  • En cas d’égalité sur l’ensemble de ces critères, les sociétés seront déclarées ex æquo.

 

PARTIE V

ETABLISSEMENT DE LA LISTE DES

JOUTEURS QUALIFIES POUR LA COUPE DE FRANCE.

 

ARTICLE 16

CONDITIONS DE QUALIFICATION

Pour la Coupe de France Lourds :

  • Les jouteurs qui, lors de la saison précédente, ont au moins une fois jeté deux hommes dans un tournoi Lourds-Moyens comptant pour le championnat de Ligue.
  • Les trois premiers jouteurs des classements juniors, seniors ou moyens de la saison précédente s’ils joutent dans la catégorie Lourds.

Pour la Coupe de France Moyens :

  • Les jouteurs de la catégorie Moyens qui, lors de la saison précédente, ont marqué au moins deux points dans un tournoi Lourds-Moyens comptant pour le championnat de Ligue.
  • Les trois premiers jouteurs des classements juniors ou seniors de la saison précédente s’ils joutent dans la catégorie Moyens.
  • Le Bureau de la Ligue se donne la possibilité de « repêchage ».

Pour la Coupe de France Seniors :

  • Les jouteurs de la catégorie Seniors qui, lors de la saison précédente, se sont au moins une fois qualifiés pour les revanches dans un tournoi de la catégorie.
  • Les trois premiers jouteurs du classement juniors de la saison précédente s’ils joutent dans la catégorie Seniors.

Pour la Coupe de France Juniors :

  • Les jouteurs de la catégorie Juniors qui, lors de la saison précédente, se sont au moins une fois qualifiés pour les revanches dans un tournoi de la catégorie.
  • Les trois premiers jouteurs du classement cadets de la saison précédente s’ils joutent dans la catégorie Juniors.

Le Bureau de la Ligue, peut permettre à la Société organisatrice de proposer un certain nombre de ses jouteurs non qualifiés, pour participer à ces tournois, dans les quatre catégories concernées.

 

ARTICLE 17

ROLE DE LA COMMISSION ATTRIBUTION DES POINTS ET CLASSEMENTS

La Commission Attribution des Points et Classements établira pour chaque catégorie la liste des jouteurs pouvant participer à la coupe de France et la transmettra au Bureau de la Ligue qui gèrera seul l’organisation des tirages de cette compétition.

 

PARTIE VI

ETABLISSEMENT DU CLASSEMENT DES JOUTEURS QUALIFIES POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE.

 

ARTICLE 18

CONDITIONS DE QUALIFICATION

Pour la Catégorie Lourds :

  • Les jouteurs qui, lors de la saison, ont obtenu un des quatre premiers prix (y compris pour les ex æquo), lors d’un tournoi comptant pour le Championnat de Ligue.

Pour la Catégorie Moyens :

  • Les douze meilleurs jouteurs de la Catégorie Moyens. Ce nombre pourra être plus élevé par décision du bureau de la ligue.

Pour les Catégories Seniors et Juniors :

  • Les jouteurs qui, lors de la saison ont obtenu un des deux premiers prix (y compris pour les ex æquo),lors d’un tournoi comptant pour le Championnat de Ligue.

 

ARTICLE 19

ETABLISSEMENT DU CLASSEMENT DES JOUTEURS QUALIFIES

Le classement en vue du Championnat de France est établi à partir du classement du Championnat de Ligue obtenu après le déroulement du dernier tournoi qualificatif ou, le cas échéant, après une réunion de la Commission de Discipline qui se tiendrait postérieurement à celui-ci.

Cette dernière règle vise à permettre la prise en compte des éventuels points de pénalité « sanction disciplinaire ».

En cas d’égalité entre deux ou plusieurs jouteurs, ceux-ci seront classés du plus jeune au plus vieux, après avoir épuisé les critères selon l’article 11. Les rangs respectifs ainsi attribués aux différents jouteurs n’ont aucune incidence sur le classement du Championnat de Ligue.

 

ARTICLE 20

ROLE DE LA COMMISSION ATTRIBUTION DES POINTS ET CLASSEMENTS

La Commission Attribution des Points et Classements transmettra au Bureau de la Ligue le classement par catégorie des jouteurs qualifiés pour le Championnat de France afin qu’il gère l’organisation de cette compétition.

 

PARTIE VII

CAS PARTICULIERS.

 

ARTICLE 21

BLESSURES AU COURS DU TOURNOI

Tout cas d’absence en raison d’une blessure survenant le jour du tournoi sera examiné par le Bureau de la Ligue afin de déterminer si elle doit exempter le jouteur d’une éventuelle sanction pour absence.

La décision sera transmise à la Commission Attribution des Points et Classements.

 

ANNEXE I

 

Tour de rôle « pesées »

(3 Pesées obligatoires pour la validation de la catégorie Moyens)

 

 

2009

2010

2011

2012

2013

2014

A.J.P.C

J.L.S

A.P.S.M

S.J.F

A.J.P.C

J.L.S

P.O

L’OM

L.A.S

A.J.B

P.O

L’OM

A.J.S

S.N.J.A

P.A

S.J.B

A.J.S

S.N.J.A

J.L.S.M

N.L.M

L.S.S

L.S.P

G.D.R

J.L.S.M

 

 

 

 

 

 

2015

2016

2017

2018

2019

2020

J.L.S

S.J.F

A.J.P.C

J.L.S

A.P.S.M

S.J.F

L.A.S

A.J.B

P.O

L’OM

L.A.S

A.J.B

P.A

S.J.B

A.J.S

S.N.J.A

P.A

S.J.B

 

N.L.M

L.S.S

L.S.P

G.D.R

J.L.S.M

N.L.M

.

 

ANNEXE II

      

TOUR DE ROLE

REMPLACANTS SUPPLEMENTAIRES

 

2013

2014

2015

2016

2017

2018

S.J.B

N.L.M

P.A

S.N.J.A

J.L.S

L.S.S

N.L.M

P.A

S.N.J.A

J.L.S

L.S.S

L.S.P

P.A

S.N.J.A

J.L.S

L.S.S

L.S.P

A.J.S

S.N.J.A

J.L.S

L.S.S

L.S.P

A.J.S

G.D.R

J.L.S

L.S.S

L.S.P

A.J.S

G.D.R

A.P.S.M

L.S.S

L.S.P

A.J.S

G.D.R

A.P.S.M

A.J.P.C

L.S.P

A.J.S

G.D.R

A.P.S.M

A.J.P.C

P.O

A.J.S

G.D.R

A.P.S.M

A.J.P.C

P.O

A.J.B

G.D.R

A.P.S.M

A.J.P.C

P.O

A.J.B

L.A.S

A.P.S.M

A.J.P.C

P.O

A.J.B

L.A.S

J.L.S.M

A.J.P.C

P.O

A.J.B

L.A.S

J.L.S.M

S.J.F

P.O

A.J.B

L.A.S

J.L.S.M

S.J.F

L’O.M

A.J.B

L.A.S

J.L.S.M

S.J.F

L’O.M

S.J.B

L.A.S

J.L.S.M

S.J.F

L’O.M

S.J.B

N.L.M

J.L.S.M

S.J.F

L’O.M

S.J.B

N.L.M

P.A

S.J.F

L’O.M

S.J.B

N.L.M

P.A

S.N.J.A

L’O.M

S.J.B

N.L.M

P.A

S.N.J.A

J.L.S

 

 

NOTES